Les objectifs 2021 de l’Equipe cycliste Groupama-FDJ

🔴 Pour sa 25e présentation officielle, l’Équipe cycliste Groupama-FDJ a renouvelé son exercice en le proposant pour la première fois au grand public grâce à un format digital inédit. Entouré des animateurs Denis Brogniart et Louis-Pierre Frileux ainsi que de six de ses coureurs, Marc Madiot, Manager Général de la formation, est revenu sur une saison 2020 marquée par 21 victoires. Il a ensuite présenté les ambitions de son équipe pour la prochaine saison. À chacun son terrain, à chacun ses qualités pour un seul mot d’ordre : composer à chaque fois l’équipe capable de gagner sur tous les fronts !

Sur le plateau, Marc Madiot a commencé par revenir sur une saison 2020 bouleversée par la crise sanitaire et par l’arrêt forcé du calendrier de compétitions. Grâce à la confiance réaffirmée des deux partenaires-titre, Groupama et FDJ, l’équipe est restée mobilisée toute la saison, ce que n’ont pas manqué de saluer Marc Madiot et les coureurs. Chaque Pôle de l’Équipe cycliste Groupama-FDJ, à son niveau, a travaillé afin que le groupe soit compétitif dès la reprise. C’est sur ce terreau de confiance et d’esprit d’équipe que le groupe a pu s’élancer de nouveau en août à l’assaut d’un calendrier remodelé.

21 victoires sont venues récompenser ce travail, faisant de l’Équipe cycliste Groupama-FDJ la plus prolifique du peloton français et la 4e à l’échelon international. Une grande partie du score revient à Arnaud Démare qui, avec 14 victoires dont un Championnat de France et quatre étapes sur le Giro d’Italia (dont il ramena le maillot cyclamen de meilleur sprinteur), est le coureur au monde qui a le plus gagné en 2020. Le suisse Stefan Küng n’est pas en reste, sacré Champion de Suisse sur la route et en contre-la-montre puis Champion d’Europe de la discipline avant de décrocher le bronze au Championnat du Monde ! Ces victoires sont l’aboutissement du sérieux et de la précision du coureur parfaitement accompagné par les partenaires techniques concernés.

Côté Grands Tours, David Gaudu s’est installé au plus haut niveau de la hiérarchie des grimpeurs en remportant deux étapes sur le Tour d’Espagne. Quant au Tour de France, marqué par la lourde chute de Thibaut Pinot dès les premières heures de course, il aura révélé la grande ténacité et le courage d’un coureur mais aussi de tout un groupe qui n’a jamais baissé les bras, jusqu’aux Champs-Elysées.
“Prendre chaque matin le départ avec les moyens et l’envie de gagner”
Pour Marc Madiot, cette mobilisation et ce sens de l’effort collectif sont les grands apprentissages de 2020 et les fondations de la saison 2021. Chaque Pôle de l’équipe a continué de s’étoffer, d’apprendre, d’innover et de se renforcer. L’hiver a permis à la direction sportive de travailler sur des programmes sur mesure pour que chacun des 30 coureurs ait un parcours qui corresponde à son talent et à ses caractéristiques sportives.

Ainsi, c’est avec détermination et ambition que Thibaut Pinot retrouvera les routes du Giro d’Italia, dont les premières ébauches annoncent un parcours très montagneux. Avant cela, de grands objectifs de victoire s’offriront à lui comme Tirreno Adriatico et le Tour des Alpes. Prendre chaque matin le départ avec les moyens et l’envie de gagner, tels sont également les objectifs d’Arnaud Démare. Il sera l’homme fort d’un Tour de France plus riche en opportunités de sprints que dans son édition 2020. Encadré par son train envié, il s’attaquera également au Tour La Provence puis à Paris-Nice.

Stefan Küng, de nouveaux titres en contre-la-montre en tête, a bâti avec la direction sportive un plan 2021 en progression, des Classiques flandriennes (sur lesquelles il a excellé en 2020) aux Championnats nationaux, continentaux et mondiaux de chrono, où rien ne sera laissé au hasard. Les Jeux Olympiques de Tokyo, pour lesquels il briguera une sélection, seront sans nul doute un phare tout au long de sa saison, au même titre que pour Benjamin Thomas.

David Gaudu va quant à lui continuer d’évoluer parmi les plus grands grimpeurs du peloton. Finistérien, il sera aligné au Grand Départ du Tour de France à Brest. Co-leader de l’équipe aux côtés d’Arnaud Démare, il cherchera à reproduire le même niveau de performance que lors de la Vuelta 2020, au niveau du classement général et des victoires d’étapes. Il sera notamment accompagné de son acolyte de toujours, Breton lui aussi, Valentin Madouas. Ce dernier, sur lequel les attentes sont hautes, aura par ailleurs les commandes du groupe sur les Classiques ardennaises. Appelé à de plus grandes responsabilités, il a toute la confiance de l’Équipe cycliste Groupama-FDJ avec qui il a annoncé s’être réengagé jusqu’à fin 2024.

Enfin, Marc Madiot a salué le travail de sa formation Continentale, dont l’aide et le support ont été plus que précieux durant une saison 2020 aux multiples défis. La passerelle entre les deux entités, qui s’est concrétisée tout au long de la saison par des renforts des coureurs de La Conti dans les rangs de la WorldTeam, a permis l’arrivée de trois nouveaux talents au plus haut niveau : le Britannique Jake Stewart, le Français Clément Davy et le Néerlandais Lars Van Den Berg. Depuis sa création, début 2019, cela porte à six le nombre de coureurs de La Conti ayant rejoint les rangs de l’Équipe cycliste Groupama-FDJ.

Gagner ensemble, ne rien laisser au hasard, travailler avec sérieux sur des terrains qui correspondent à chacun, tels sont les axes présentés par l’Équipe cycliste Groupama-FDJ lors de cette présentation officielle de 2021. Marc Madiot l’a rappelé, “30 coureurs, un maillot, deux sponsors engagés et 22 partenaires pour faire vivre la performance : en 2021, grâce à notre collectif, quelle que soit la course l’équipe jouera la gagne”.

CE QU’IL FAUT RETENIR

• Marc Madiot a salué la mobilisation sans faille de chacun des membres de l’équipe durant la crise sanitaire de la Covid-19.
• L’Équipe cycliste Groupama-FDJ termine 2020 en étant à nouveau la meilleure équipe française avec 21 victoires, dont 14 pour Arnaud Démare, coureur le plus prolifique du monde.
• Le collectif est au cœur de la stratégie 2021 de l’Équipe cycliste Groupama-FDJ, tout comme la construction de programmes de courses sur-mesure, afin que chaque coureur soit aligné sur des profils de course qui lui correspondent.
• Thibaut Pinot retrouve avec détermination le Giro d’Italia qui lui a déjà offert une victoire de prestige et dont le parcours correspond mieux à ses caractéristiques.
• Arnaud Démare et David Gaudu seront les deux leaders de l’équipe alignée au départ du Tour de France ; ils seront notamment accompagnés d’un autre Finistérien en la personne de Valentin Madouas.
• Valentin Madouas renouvelle son engagement avec l’Équipe cycliste Groupama-FDJ jusqu’en 2024.
• Stefan Küng mettra sa rigueur et son sérieux au service de nouveaux titres en contre-la-montre mais aussi sur les Classiques flandriennes pour lesquelles il est un atout indéniable.
• Six coureurs ont d’ores et déjà profité de la passerelle entre l’Équipe cycliste Groupama-FDJ Continentale et sa grande sœur de niveau WorldTour.

 

L’EFFECTIF 2021
DE LA FORMATION WORLDTOUR
GROUPAMA-FDJ

 

  • Bruno ARMIRAIL (France)
  • Matteo BADILATTI (Suisse)
  • William BONNET (France)
  • Alexys BRUNEL (France)
  • Clément DAVY (France)
  • Mickaël DELAGE (France)
  • Arnaud DEMARE (France)
  • Antoine DUCHESNE (Canada)
  • David GAUDU (France)
  • Kevin GENIETS (Luxembourg)
  • Jacopo GUARNIERI (Italie)
  • Simon GUGLIELMI (France)
  • Ignatas KONOVALOVAS (Lituanie)
  • Stefan KÜNG (Suisse)
  • Matthieu LADAGNOUS (France)
  • Olivier LE GAC (France)
  • Fabian LIENHARD (Suisse)
  • Tobias LUDVIGSSON (Suède)
  • Valentin MADOUAS (France)
  • Rudy MOLARD (France)
  • Thibaut PINOT (France)
  • Sébastien REICHENBACH (Suisse)
  • Anthony ROUX (France)
  • Miles SCOTSON (Australie)
  • Romain SEIGLE (France)
  • Ramon SINKELDAM (Pays-Bas)
  • Jake STEWART (Royaume-Uni)
  • Benjamin THOMAS (France)
  • Attila VALTER (Hongrie)
  • Lars VAN DEN BERG (Pays-Bas)

Laisser un commentaire