Classiques Ardennaises 2022, avis aux virtuoses

🔴 Les célèbres côtes ardennaises accueilleront les éditions féminines et masculines de la Flèche Wallonne, mercredi 20 avril, et de Liège-Bastogne-Liège, dimanche 24 avril.

Pour la première fois, le peloton féminin affrontera trois ascensions du Mur de Huy, quarante ans après le premier passage sur la montée du Chemin des Chapelles.

Le départ de la Flèche Wallonne Hommes, à Blegny, célèbre l’histoire de la Doyenne des Classiques, qui proposera un parcours traditionnel dimanche.

 

Les Classiques ardennaises lancent un nouvel appel. Mercredi 20 et dimanche 24 avril 2022, les éditions masculines et féminines de la Flèche Wallonne et de Liège-Bastogne-Liège accueilleront les plus grandes stars des pelotons sur les routes caractéristiques de ces épreuves usantes et explosives.

 

Pour le 40e anniversaire du premier passage sur le Mur de Huy, la municipalité wallonne sera animée comme jamais. Après une première boucle de 70km initiée sur la Grand-Place, les prétendantes à la succession d’Anna van der Breggen (dominatrice de 2015 à 2021 avant de prendre un rôle d’encadrement sportif) escaladeront le Mur à trois reprises, une première pour elles. Avec les ascensions des côtes de Cherave et d’Ereffe concentrées dans le circuit final, identique à celui des hommes (31,2km à couvrir deux fois), le menu de la 25e Flèche Wallonne Femmes se corse pour se rapprocher de celui qui a consacré Julian Alaphilippe trois fois depuis 2018.

 

Avant la grande bataille du Chemin des Chapelles, le peloton masculin et le double Champion du Monde français pourront monter en pression sur les pentes des côtes de Tancrémont et des Forges. Le départ sera inédit, depuis Blegny, où est installé le Royal cyclist’s Pesant club liégeois qui co-organise Liège-Bastogne-Liège depuis 1892.

 

Le dimanche, la 108e édition de la Doyenne des Classiques présentera des défis bien connus, à commencer par la tétralogie Mont-le-Soie – Wanne – Stockeu – Haute-Levée, avant de filer vers le Col du Rosier et la Côte de Desnié. Entre la Redoute et la Roche-aux-Faucons, la bataille se poursuivra sur les pentes de Sprimont, avant l’arrivée dans les rues de Liège où les Slovènes Primoz Roglic et Tadej Pogacar ont raflé la mise ces deux dernières années. Le peloton masculin aura alors accompli une vraie boucle de 254,7km, le départ et l’arrivée étant donnés sur le quai des Ardennes.

 

Plus tôt dans la matinée, les femmes s’élanceront comme à leur habitude de Bastogne, pour 142,1km haletants vers la Cité ardente, où la championne émérite Van der Breggen avait accompagné sa jeune partenaire Demi Vollering vers le triomphe. En 2022, les coureuses se mesureront à la côte de Mont-le-Soie, inédite sur Liège-Bastogne-Liège Femmes, avant Wanne, la Haute-Levée et un final explosif. Au bout de la route, Liège se prépare à nouveau à consacrer les virtuoses du printemps.

Laisser un commentaire